Étaient les Vikings de Fumer du Pot, Tout en Explorant de terre-Neuve?

La découverte de cannabis pollen à proximité d’un établissement Viking à terre-Neuve-soulève la question de savoir si les Vikings étaient de fumer ou de manger du pot lors de l’exploration de l’Amérique du Nord.

Les chercheurs ont également trouvé des preuves que les Vikings ont occupé l’avant-poste depuis plus d’un siècle, beaucoup plus de temps que l’on croyait auparavant.

Situé dans le nord de terre-Neuve, le site de L’Anse aux Meadows a été fondée par les Vikings autour de A. D. 1000. Jusqu’à présent, les archéologues ont estimé que le site a été occupé pendant une brève période. La nouvelle recherche, publiée aujourd’hui (le 15 juillet) dans la revue Proceedings of the National Academy of Sciences, suggère que les Vikings ont vécu il y a peut-être dans les 12 ou même le 13ème siècle. [Photos: Viking avant-Postes peut-être Trouvé au Canada]

Bog trouve

En août 2018, une équipe d’archéologues a mis au jour un tourbière située près de 100 pieds (30 mètres) à l’est de l’établissement Viking de L’Anse aux Meadows. Ils ont trouvé une couche de “ecofacts” — de l’environnement reste qui peuvent avoir été apportés au site, par des hommes qui ont été datés par le radiocarbone à la 12e ou 13e siècle.

Ces ecofacts comprennent les vestiges de deux coléoptères pas natif de terre-Neuve — Simplocaria metallica, du Groenland, et Acidota quadrata, à partir de l’Arctique. La couche a également tenu le pollen de Juglans (noix) et de Humulus (cannabis), deux espèces qui n’ont pas naturellement pousser à L’Anse aux Meadows; plutôt, les Vikings pourraient avoir ramassé toutes ces espèces végétales et animales quand ils ont navigué vers le sud. [Photos: 10e Siècle Viking Tombeau découvert en Danemark]

Ils ont également trouvé des restes d’excréments de pâturage caribou, ainsi que des restes de bois et de charbon de bois. La couche de la tourbière est similaire à d’autres “couches culturelles de partout, les vikings de l’Atlantique Nord,” l’équipe d’archéologues a écrit dans l’article du journal.

Plus de preuves

En outre, les archéologues ont effectué l’analyse Bayésienne — un type d’analyse statistique sur les dates radiocarbones des objets déjà fouillées à L’Anse aux Meadows. Cette analyse a également suggéré de Viking occupation jusqu’à 200 ans.

“Cela n’implique pas une occupation permanente,” les chercheurs a écrit, notant que les Vikings pourraient avoir abandonné et réoccupé L’Anse aux Meadows, quand cela leur convenait.

Ne les Vikings utiliser le pot de terre-Neuve?

La constatation de cannabis pollen soulève la question de savoir si les Vikings ont consommé du cannabis pour la confection de vêtements ou pour des médicaments-des fins de loisirs, alors qu’ils ont exploré l’Amérique du Nord. Même si le cannabis n’a pas grandi à L’Anse aux Meadows, l’usine pourrait être trouvé dans le sud-ouest de terre-Neuve-et d’autres parties de l’Amérique du Nord, a déclaré Paul Livre, l’auteur principal du papier et un stagiaire postdoctoral à l’Université Memorial de terre-Neuve.

Livre appelle à la prudence sur l’interprétation des résultats, notant que le pollen peut être facilement transportées par le vent. Il est également possible que certains des autres “ecofacts” ont été portés à la tourbière par les peuples autochtones qui vivaient à terre-Neuve, et pas par les Vikings. [Combattants féroces: 7 Secrets de Viking Marins]

En fin de compte, “les résultats présentés ici [dans l’article de revue] pose plus de questions que de réponses”, l’équipe d’archéologues a écrit.

Réaction d’autres chercheurs Viking

Viking chercheurs non affiliés à l’équipe de recherche a invité à la prudence sur les résultats.

“Je pense qu’il est trop tôt pour tirer des conclusions”, a déclaré Birgitta Wallace, un haut archéologue émérite avec Parcs Canada, qui a effectué des recherches approfondies sur les Vikings en Amérique du Nord. Wallace dit Live Science qu’elle n’est pas convaincue que les Vikings ont laissé derrière ces ecofacts.

“Je pense qu’il est très peu probable que les Scandinaves [un autre mot pour les Vikings] aurait retourné dans les 12ème et 13ème siècles, comme il n’existe pas de structures sur le site à partir de cette période que pourrait être Norse,” Wallace dit. “Nous savons qu’il y avait des autochtones, des ancêtres des Béothuks, sur le site à ce moment.”

Patricia Sutherland, chercheur invité au Musée Canadien de la Nature, qui a également effectué des recherches approfondies sur les Vikings en Amérique du Nord, a déclaré que, bien que les Vikings pourraient avoir été à terre-Neuve au cours des 12e et 13e siècles, il est trop tôt pour le dire. “Il semble prématuré de suggérer un tel scénario sur la base de la “ecofacts” figurant dans le document,” Sutherland dit. Il est possible que certains des coléoptères et de pollen trouvés dans la couche ont été portées à L’Anse aux Meadows par les Vikings autour de A. D. 1000, et ils ont continué à prospérer après les Vikings gauche, Sutherland a dit.

L’équipe de recherche prévoit de continuer leur travail à L’Anse aux Meadows, en août, le grand Livre dit.

  • Photos: Guerrier Viking qui Est en Réalité une Femme
  • Les 25 les Plus Mystérieuses découvertes Archéologiques sur la Terre
  • 30 de le Monde les Trésors les Plus Précieux Qui Sont Toujours portés Disparus

Publié initialement sur le site Live Science.